test

Contrairement à la croyance populaire, la posture est contrôlée par le cerveau.

Les centres de contrôle postural dans le cerveau couvrent principalement 2 zones: le cervelet et le tronc cérébral.

Leurs actions conjointes parviennent à nous maintenir debout, équilibrés par rapport à la gravité, en vérifiant constamment les capteurs qui détectent les réactions de notre corps et de notre environnement

Si, avec le temps, des problèmes surviennent à n’importe quel niveau, le corps essaiera d’abord de compenser d’une manière ou d’une autre jusqu’à ce qu’il le puisse (épaule la plus haute, rotations du bassin, attitudes de la scoliose, étaux de soutien plantaire, tête inclinée …)

A un certain moment, cependant, cette capacité à compenser atteint sa limite, constituée précisément par la «somme» de ces «ajustements» et fera apparaître les premiers signes d’un dérèglement des chaines musculaires.